5 Erreurs Communes En Fran Ais

Matériaux de blé tendre L'épreuve de l'étude qualitative

L'électronucléaire de la synthèse est fondé sur la synthèse des noyaux faciles, passant aux températures élevées ³ 100 * 106 Vers, quand le milieu réagissant est le gaz entièrement ionisé – le plasma. On étudie de divers schémas de la rétention du plasma combustible.

Le premier paradoxe a reçu le nom du gravitationnel. Son essentiel consiste en ce que si l'Univers est infini et dans elle il y a une infinité des corps célestes, la force sera infiniment grand, et l'Univers doit, et non exister est éternel.

La présence près de l'atome de l'hélium du défaut de masse (m = 0,03037.. .) signifie qu'à sa formation on irradié l'énergie (=m2 = 0,03037 931=28 Me. Notamment il faut mettre cette énergie au noyau de l'atome de l'hélium pour le décomposer en particules séparées. En conséquence sur une particule l'énergie, à quatre fois plus petit vient. Cette énergie caractérise la solidité du noyau et est son importante caractéristique. L'appellent comme l'énergie du lien venu sur une particule ou sur un nucléon (). Pour le noyau de l'atome de l'hélium r=28/4=7 Mev, pour d'autres noyaux elle a une autre valeur.

Si W 0, la désagrégation du noyau est énergétique est interdit. Mais dans le procès inverse - la fusion des noyaux X1 et X2 - l'énergie du système initial doit diminuera de la valeur W. Les produits de la synthèse acquerront l'énergie cinétique W.

En se servant de la formule du lien entre la masse et l'énergie faite par la théorie de la relativité, on peut définir la valeur de l'énergie, qui correspond à cette masse, et l'exprimer dans les joules ou qu'est plus confortable, à (1 Mev=106 hé. 1 Mev correspond à l'énergie acquise par l'électron, passant la différence des potentiels à un million volt.